Actualités L’univers carcéral interrogé en cours de philosophie et de santé social

L’univers carcéral interrogé en cours de philosophie et de santé social

intervention en classe de terminale

Marion Bailly-Salin, artiste plasticienne, est intervenue jeudi 14 mars au lycée Chaptal auprès des classes de BTS ESF 1 ère année (cours santé-social) et de terminale STL1 (cours de philosophie) sur le thème de la prison et de la place de l’art et de l’artiste dans notre société.

Marion Bailly-Salin mène depuis 5 ans des ateliers artistiques et coordonne la production d’un journal au centre de détention et à la maison d’arrêt de Ploemeur (Morbihan). Elle a répondu aux élèves aussi bien sur le fonctionnement de notre système carcéral « y a-t-il de la violence entre les prisonniers ? » « Comment les détenus s’informent-ils ? » « Comment les détenus sont-ils soignés, est-ce qu’on meurt en prison ? » ; mais aussi sur sa vision de la prison « aviez-vous des préjugés avant d’entrer en prison, est-ce que les projets ont changé votre point de vue ? » « vous êtes-vous liée d’amitié avec des détenus ? » ; et enfin sur le rapport à l’art « Comment avez-vous eu l’idée de mener des ateliers en prison ? « qu’apportent ces ateliers aux prisonniers ? » « Comment s’exprimer malgré la censure ? ». Elle a également commenté les photos d’une exposition réalisée par des détenus sur l’appropriation de l’univers de la cellule à travers les objets du quotidien.

Au delà de l’échange et du témoignage sur l’univers de la prison, cette rencontre a permis aux élèves de s’interroger sur les notions de justice, de liberté et d’art aujourd’hui.

 

suivez le lycée